Conil de la Frontera

C3422

Une belle opposition encore, avec le plaisir de passer de l’une à l’autre : deux silhouettes d’arbre, graciles, fluettes, soulignées par deux horizontales et toutes ces verticales massives, contrastées, défensives surmontées d’une note arrondie, adoucissante, finale.

Encore cette notion de passage si importante dans la vie, dans la pensée, dans la respiration, juste ce moment où l’expiration suit l’inspiration, juste ce moment cet instant de basculement, ce passage d avant à après, ce pas sage ….je réfléchis beaucoup à ce moment….