Lavagerie

C0016n

Je suis toujours capté par ces lavageries comme je les surnomme, espaces de débarbouillage, de blanchiment,

chacun sa machine à oublier les crasses, confessionnal du linge….

chacun son programme, initiation et impatience oisive de la fin du cycle,

Bruit des pièces qui tombent comme dans des bandits manchots,

théâtre de croisement de routes entre les voyageurs, touristes, passagers, autochtones

évoquant l’espace des stations d’autoroute,

et puis cette peinture qui signe la ville accueillante, le môle, les remparts, la flèche, la mer

et ce navire fantôme de hublots numérotés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s