Rester sur le carreau

paul-marie-guilbert-expo (5)

Des illusions de reflets surplombés du discret spectre de mes doigts juchés sur l’appareil,

dans tous les sens, sans dessus dessous, sans dessous dessus,

des cadres vides, des miroirs, des carreaux……un sol, un plafonnier…(un plafond nié),

des angles à gogo, bordel systématique ordonnancé,

le regard hagard rasséréné ric-rac par ce fauteuil à droite, dans le bon sens commun!

 

 

2 réflexions sur “Rester sur le carreau

  1. Magnifique ! Le reflet des doigts, sans doute fortuit, évoque une vapeur, une fumée. Personnellement j’aurais recadré plus serré pour enlever le plafond qui n’apporte rien

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s