AGON chez DUBOIS…

C6860n

Beaucoup d’Agon, ici : la douceur d’une clarté matinale, un dossier invitant au repos d’épuisantes épuisettes, une raquette malicieusement usée oubliée, un ensemble écrin d’hospitalité pour un de mes clichés de Londres. (cliquer).

Merci Joëlle et Jean-claude de cet espace d’immense accueil et du grand tout autour…

Publicités

Maison Jacques Prévert (2)

C6723nC6710n

Deux photos plus poétiques issues de la maison de Prévert : une première de lignes, de traits, d’ombres, jeux graphiques humanisés par cette silhouette à haut rayé dont on aperçoit le bas…et puis cet angelot qui était là du temps de Prévert, suspendu de douceur vers cette source de lumière en diagonale…

Gatteville

C6687n (2)

Gatteville, extrémité Est du Cotentin, un phare et la vue d’en haut. La route d’arrivée partage l’estran, une symétrie en diagonale s’ébauche en un graphisme abstrait, il faut bien regarder pour se caler les yeux et comprendre, l’arrivée triangulaire présente des taches d’interrogations. Promenade plaisir dominicale de mon enfance et un superbe endroit préservé. Non loin, Barfleur, port bourgade typé  et historique nécessitant une halte où se perdre dans les ruelles et sur le port.

Maison Jacques Prévert (1)

C6706nC6727n

Jacques Prévert a habité à la fin de sa vie à Omonville-la-Petite, petit endroit charmant caché dans la Hague (50), région connue aussi, malheureusement, par la présence incontournable d’ AREVA. La maison est ouverte en musée, la visite charmante et poétique retrace la carrière et le génie de ce personnage de jeux de mots laids. Quelque part dans le village une citation est notée : « dans toutes les églises, il y a quelque chose qui cloche. »

Firenze TAG

C6528an

Encore des bécanes! C’est beau, un vélo : la liberté, l’autonomie quand on est enfant, la vitesse, la perception de glisse, de contrôle, la sensation d’être moteur…ce n’est pas souvent d’avoir toutes ces excitations en même temps. Florence est une ville très décorée, j’ai choisi ce tag Florentin, magnifique de graphisme fil de fer et d’expression : attraper le cœur du bonheur, on y est presque sauf s’il s’échappe encore une fois….et à droite ce télescopage avec ce « make América great again » accompagné d’un drapeau symboliquement bien planté dans cette Amérique Trumpée… lecture multiple, plusieurs portes d’entrée, en découvrir à chaque fois…

 

Toscane Malouine

C6624n

Intra-muros, cette baroque résurgence Toscane m’a provoqué un sourire : le David, la tour penchée, le rappel des merlons du Palazzio Vecchio : tout cela n’agence qu’un pis-aller : pulsion de quérir un aller Pise ou une pizza lait? Les bourrasques Malouines me replacent dans la réalité Bretonne, culbutent le pot de fleurs d’une hypothétique proposition d’installation en terrasse.