FIRENZE TAG Vénus

C6464n

C6527n

A foison les dessins et tags à Florence, beaucoup suggérés par une oeuvre emblématique de Florence, des Médicis, de la galerie des offices : la naissance de Vénus de Botticelli  (cliquer sur le nom pour le lien). On considère avec délectation les cheveux, les fleurs et l’évocation de l’expression de la pudique Vénus, voir son col manuscrit : « incursioni decorative ».

La première photographie apparaît plus proche du tableau réel, avec une Vénus, plongeuse (!), cheveux au vent, mouvement du bras droit et expression conformes, torse habillé d’une chemisette aux manches bouffantes rayées de sangles d’un sac à dos…Fiesole, sur les hauteurs au nord de Florence, dans une ruelle fort montante, composition en triangle entre le tableau et les rectangles du sol, le regard est dirigé par les rampes et leurs boules terminales, les cheveux semblent de prolonger à droite vers l’ombre très sombre de feuillages sur le mur. street art : Blub est un artiste florentin (cliquer sur lien).

Dessins rapides mais précis au dessus d’affiches lacérées et bordée d’une gouttière barbouillée. Carambolage charismatique d’éléments modernes et de symboles historiques et culturels.

La grande force de la photographie réside dans son aptitude à faire surgir une poésie du détail au cœur du désordre qui nous entoure. « Cathy Rémy » (cliquer)

VéNUS, première à éclairer la nuit, comme le chante Bashung dans cette superbe chanson à écouter, ré-entendre pour en savourer la lourde poésie … tout comme Le tableau de Botticelli que les yeux ont du mal à quitter sauf pour se plonger devant le Printemps (cliquer), tout proche dans le musée. Ces deux tableaux valent à eux seuls le déplacement à Firenze.

Publicités

Bagnoles de l’Orne

C6063n

Non loin de Bagnoles, un agglomérat de véhicules anciens et au milieu une Ford Edsel en parfait état, en cliquant sur le lien, vous aurez les éléments historiques de cette automobile, énorme raté commercial des années 58 60.

Par la vitre côté conducteur, une symphonie de cercles, dont ce superbe volant centré sur les commandes de la boite de vitesses automatique, on reconnait le bouton Drive, Parking, Neutre…Un reflet de roue de voiture voisine se mêle à cette fête.

Lorette

C4422an

Le carré militaire du cimetière de Lorette, un matin de décembre 2016, avec un brouillard fin mais uniforme, percé par un joli soleil de fin d’automne, soleil des jours les plus courts, un bel hommage de la nature à toutes ces tombes uniformes…

 

Entrée (La Richardais)

C5916n

Cet endroit m’émotionne les yeux, mélange de deux mondes, l’un géométrique, l’autre chevelu, broussailleux, du rythme, l’opposition noir blanc, ce bel escalier aux ombres qui prolongent le réel….Bernard Plossu dit : Le photographe est celui qui voit tout de suite les lignes de force, qui voit très vite le cubisme de la réalité banale et la tension entre le figuratif et l’abstrait.

Rimbaud?

 

C5422an

Des planches de pin importées des pays du nord, planches emballées dans des bâches plastifiées, entassées sur le port de St Malo, sur lesquelles sont inscrits les lots et les marques. Au milieu, ce personnage, logo de marque, m’évoquant certains dessins stylisés d’Arthur Rimbaud. Il semble se lever d’une longue sieste, occupée de rêves de voyages insolites, caché par les morceaux de pin…présence irréelle, sorte de spectre surréaliste.