Paris 2015 (Champs-Elysées)

C2850a

On peine à reconstituer la fée immense qui tiendrait l’étoile!

La place de l’étoile n’est pas lointaine de cet endroit des Champs Elysées en novembre 2015.

Les guirlandes de Noël, qui se présentent comme sortant de l’arbre,  ajoutent une interrogation à cette opposition entre le tronc massif tacheté à droite et la ponctualité, plutôt le pointillisme ou le pictorialisme de ces branchages. Le banal nuage est le bienvenu comme repère d’échelle.

Autre rapprochement possible entre les courbes entrelacées de bas résilles des guirlandes et celle du lampadaire double en bas à gauche.

La magie de la fin d’année découle de cet assemblage, de cette collusion d’échelle qui me suggère une poésie à écrire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s