NEW YORK (statue de la liberté)

6854nb

« Regarder sous les jupes des filles » chante Alain Souchon……Une vue, voulue inédite (si cela est encore possible), en contre plongée, de la statue de la liberté, lieu mythique chargé de symboles et d’histoire……..s’opposent le grain du béton, les lignes  du piédestal de la statue et le drapé lisse ondulé de la robe majestueuse……ce cliché permet de situer l’endroit grâce au rappel discret mais très présent du diadème à sept pointes, de la torche (lumière) et de la tablette (droit ou loi). Ces trois éléments s’ordonnent sur une droite qui établit, avec la base, un angle ouvert vers la gauche. Cet encoignure encadre les courbes de la statue. Ici, une fois encore, cohabitent deux (ou plus ou d’autres, selon votre analyse) mondes, celui des plis et celui des lignes, le passage de l’un à l’autre vitalise cette photo et accroche le regard.

 

 

2 réflexions sur “NEW YORK (statue de la liberté)

  1. Photo très intéressante…commentaire très percutant. A l’avenir, je ne lirai ton commentaire qu’après avoir regardé la photo! sinon cela m’enlève le plaisir de la recherche et de la découverte de sens, de sensations…Le plaisir est moins fort! Ce cliché m’a interpellée…On retrouve les courbes des plis de robe dans la forme circulaire (qui est une courbe achevée) du support de torche et la forme aiguë de l’encoignure du piédestal dans les pointes du diadème. Cette photo symbolise bien la LIBERTE, pure, au delà des codes et des lois qui souvent la restreignent tout en voulant l’instaurer et la protéger! Pour moi ce paradoxe est traduit par cette photo. Pour preuve : la tablette, rigide et anguleuse comme ce qu’elle contient!!! fait passer le regard certes vers la droite,définie comme le bon côté,(mille excuses à l’adresse des gauchers, « adresse » pouvant être pris dans les deux acceptions du terme!!) vers le Bien, mais somme toute vers le bas!! Tandis que la torche, symbole de lumière, est toute en rondeur, le cercle étant à mon sens une forme de perfection, elle est donc aussi symbole de perfection et ..de surcroît, elle entraîne le regard vers le haut, vers l’espace infini. La liberté parfaite et infinie incarnée par cette statue a-t-elle atteint son but au cours de l’Histoire de L’Amérique, à savoir, faire rêver les nouveaux arrivants, leur donner l’espoir d’un monde meilleur?!?!? Bravo à toi et merci pour cet envol loin des préoccupations terre-à-terre. Odile

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s