SAINT MALO (Sillon)

C0530nb1

Cette façade a été photographiée un jour gris après une grande marée : en effet le sable amoncelé sur la digue et non encore évacué par les services urbains signifie une grande marée récente houleuse. Le temps gris permet d’éviter les ombres (que j’affectionne tant d’habitude) et de se concentrer sur le graphisme et la géométrie de cette façade plus que parfaite. Seul un porte-drapeau et l’ombre d’un réverbère viennent perturber la symétrie parfaite : même les éléments végétaux de chaque côté sont symétriques!

Par contre, il en est tout autrement dans la partie basse de la photo qui semble articulée avec le haut par cette belle barrière blanche. La nature a déposé ce sable avec une épaisseur et une disposition aléatoires, la digue a vieilli et propose des fissures vers un dessin qui se mélange au sable.

En fait, cette photo donne à voir deux mondes juxtaposés et opposés, l’œil et l’esprit se régalent de passer de l’un à l’autre et de tourner autour du point de passage et d’entrée composés évidemment d’une barrière et d’un escalier. A propos de cette interprétation, j’ai trouvé un article sur la mécanique esthétique de l’image et je remercie Henry Peyre de me permettre de l’indiquer en lien : cet article est passionnant, il permet une approche de l’analyse d’image et de mettre des mots sur des émotions ressenties.

2 réflexions sur “SAINT MALO (Sillon)

  1. Cette photo me rend curieuse… Sujet modèle pour expliquer la symétrie….même le porte-drapeau a son pendant avec la gouttière. J’ai mis un peu de temps à trouver l’ombre du réverbère! Je le croyais à l’intérieur de la maison! Ce qui me frappe en plus c’est l’idée d’accueil qu’inspire l’ensemble : un petit portillon que l’on peut franchir facilement, des fenêtres sans volets, des soupiraux avec volets certes mais ouverts, un perron qui accueille « à bras ouverts »….mais mène à une porte comme blindée de l’extérieur surmontée du mot « le ressac »! On se sent immédiatement refoulés!! On repart donc aussi vite qu’on est arrivé…Seule la lumière est la bienvenue, invitée à entrer par les larges fenêtres dont les carreaux supérieurs sont repris en haut de la porte, comme pour narguer les visiteurs!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s