SAINT-MALO

PMGZ0384nb2

Cette photo m’évoque la chanson « Angélus » de Hubert-Félix Thiéfaine que vous trouverez facilement en ligne dans votre moteur de recherche favori. J’ai d’ailleurs réalisé cette photo à l’époque où j’ai apprivoisé ce récent album somptueux : la stratégie de l’inespoir. Ce cliché vibre énormément avec la deuxième chanson « Angélus » : un extrait ci dessous :

Je te salue seigneur, du fond de l’inutile
À travers la tendresse de mes cauchemars d’enfant
Le calme désespoir de mon bonheur tranquille
Et la sérénité de mon joyeux néant

Pendant que mes ennemis amnistient leur conscience
Que mes anciens amis font tomber leur sentence
Les citoyens frigides tremblent dans leur cervelle
Quand les clochards lucides retournent à leur poubelle………………

L’atmosphère est viscéralement pesante dans l’univers de Thiéfaine et dans cette photo qui évoque une notion de cassure, escortée de tout ce graphisme complexe au premier plan, de barrières dans tous les sens, et aussi, l’évocation d’une descente, le temps gris, l’horizon en pointillé, les personnages s’éloignant et symétriquement opposés sur une ligne coupant la photo horizontalement ……….le concept de rupture est universel, intrinsèque à la photographie (qui est une découpe à la fois spatiale et temporelle), à la création,à la vie…………..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s