FENETRE QUARTIER PARAME SAINT-MALO

Un cliché de graphisme urbain, ici, à Paramé, le soleil sculpte un ensemble surprenant et inattendu. Le graphisme permet à l’oeil de s’interroger et de se promener, de reconstruire. Peut-être aussi une illustration de ces bâtiments baptisés parfois ‘cage à lapins’.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s